Codage triple quartets

Affichage
0 0
Read Time:2 Minute, 28 Second




Banc d’essai: flasher 12 voies

Généralités: 

Suite a une commande faite par l’un de ma clientèle, nous avons discuté, nous deux, le contenu d’un cahier de charge qu’il m’a  présenté. Puis nous étions d’accord d’une part lui en tant que client et d’ autre c’est en tant fournisseur et prestataire.

Contenu du cahier de charge:

  • Réalisation d’un flasher de douze voies ou canaux avec un seul jeu d’animation d’une enseigne LED pour affichage publicitaire d’une voiture légère de haute marque. 

  • Cet article doit être alimenté par 12 volts DC.

  • La livraison doit être faite dans dans un délai d’une semaine.

  • Voici la vidéo du banc d’essai de mon produit fini.

Pratique:

Comme exposé par vidéo un produit fini et soumis aux tests avant la livraison à un client.

Il s’agit d’un flasher de douze voies avec un seul jeu de remplissement 1 a 12.

Pour me permettre l’affichage de trois quartets

Voici le code binaire saisi sur deux octets;ou douze bits, j’ai choisi simplement l’EPROM M27C1024

1000000000000000

1100000000000000

1110000000000000

1110000000000000

1111000000000000

1111100000000000

1111110000000000

1111111000000000

1111111100000000

1111111110000000

1111111111000000

1111111111100000

1111111111110000

1111111111110000

1111111111110000

000000000000

000000000000

Ces données sont sauvés  sur la M27C1024 commandée par un HEF 4040B . Celui-ci est activé par un sextuple inverseur de genre CD ou HEF ou HC.

Image du flasher emboîté

Image de la carte électronique réalisée pour l’utilisation de la M27C1024 ou autre équivalente.

Partant  de l’alimentation vers l’étage  puissance ou sorite:

a)- Un régulateur  7805 pour alimenter les circuits logique par un courant dérivé de 12 VDC.

b)- Un ocillateur signal carré réalisé par inverseur sextuple HEF 4069 UB ou M74HC04.

c)- Un compteur binaire 12 étages HEF 4040B.

d)- Une EPROM M 27C1024 à deux octets de données et deux autres pour l’adressage.

e)- Un peu y inclure un petit étage de remise à zéro ( RESET) à la mise sous tension. Ceci pour initialiser le compte binaire à l’adresse zéro.

f)- un potensiomètre pour agir sur l’ossillation carrée .

g)- L’état puissance ou sorite est constitué de FETMOS IRFZ 47 ou autre dont le nombre correspond aux nombre de sorties ou canaux.

Affichage

Affichage:

Dans ce montage , c’est un affichage simpe:

a) par incrémentation partant du bit de poids faible vers un certain bit de poids fort. Ici, c’est de à 0 à 11.

b)- par decrimentation décendant d’un certain poids fort vers un bit de poids faible.

c)- avec des séquences répétées séparées par brève extinction où les données sont mises au total à zéro.

Travail informatique:

a)- Cette étape commence par un codage binaire  de données à saisir sur l’EPROM.

C’est par un éditeur , convertisseur et simulateur.

b)- Une fois ces données sauvegarder comme fichier avec suffixe .bin , sont rechager pour une conversion en hexadécimal avec sauvegarde également comme fichier avec suffixe .hex.

c) – programmer l’EPROM.

Finir le montage électronique:

Cette opération consiste à placer  sur un support adéquat ou la souder catégoriquement sur la carte électronique montée auparavant pour ce besoin.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *